Menu

Les 10 incontournables de Marrakech

La capitale touristique regorge de lieux, de monuments, de parcs… à découvrir et visiter.
Mais souvent le temps manque, entre découverte, repos, et bon temps, difficile de tout voir.

« Merliche » (ce n’est pas grave » comme on dit dans la ville ocre, vous aurez certainement l’occasion de revenir, en tout cas, nous vous le souhaitons.
Mais parlons déjà, de votre visite que vous préparez 😉

Nous avons sondé les personnes qui suivent notre blog et sont déjà allés à Marrakech, voici leur top 10 :

1 – La place Jemaa El Fna :

Ancienne place principale de la ville, elle reste aujourd’hui le point névralgique de la médina. Découvrez ces « Derb » quartiers qui regorgent de boutiques artisanales, perdez-vous dans ces ruelles, et surtout dégustez un thé à la menthe d’une des terrasses qui surplombent l’effervescente place. Les spectacles, les mises en place des différents commerçants ou troubadours rythment la journée et surtout la soirée.

2 – La Koutoubia :

Symbole de la ville, le minaret de la Koutoubia domine une place, un parc, et l’allée principale qui mène à la place Jemaa El Fna. Son minaret, date du 12 ème siècle et témoigne de l’ère hispano-mauresque.
Le soir, les familles aiment se retrouver sur la place ou dans les jardins proche de la mosquée pour profiter de la fraîcheur et discuter.

3 – le palais de la Bahia :

En route pour un des nombreux palais de Marrakech, celui-ci date du milieu du 19 ème siècle, et arbore le style arabo-andalou. « Bahia » signifie belle, en hommage à la favorite du Vizir Sidi Moussa, rapporte la légende. Ce palais est un gigantesque labyrinthe, composé d’appartements aux décors raffinés, de patios, et d’un jardin de fleurs et d’orangers.

4 – Les souks :

Et oui, nous vous en parlions, lors que nous avons évoqué la place Jemaa El Fna.
Vieux de 8 siècles, les souks regorgent d’activités artisanales différentes, Autrefois, lieu de passage des caravaniers, les souks sont organisés en quartier/métier. Vous trouverez ainsi le quartier des épices, celui du cuir… et plein d’autres encore. Il faudra avancer et vous perdre dans ces ruelles pour découvrir réellement cet endroit d’un autre temps. Pas de soucis, pour retrouver votre chemin, vous pourrez compter sur l’aide des habitants.

5 – la medersa Ben Youssef

Cette ancienne école coranique, pouvait accueillir jusqu’à 900 étudiants. Elle date du 14ème siècle et a été érigée sous l’ère saadienne. Vous pourrez la visiter et découvrir une magnifique architecture qui met en valeur de nombreux corps de métiers de l’artisanat marocain.

6 – le quartier des tanneurs : Debbaghine.

Situé à l’est de la médina, et un peu isolé, ce quartier abrite depuis l’époque médiévale la corporation des tanneurs, héritière d’un savoir-faire ancestrale. Pour y aller, nombreux seront les « guides » qui vous proposeront de vous y mener. A l’entrée munissez vous d’un peu de menthe, car les peaux sont travaillées notamment avec de la fiente de pigeon et l’odeur est forte.

7 – les remparts :

Erigés au 12 ème siècle sous le règne des Almoravides, ces murs de 6 à 8 mètres entourent l’ancienne ville. Au départ, long de 9 km, ils ont été souvent agrandi et s’étirent aujourd’hui sur 19 km. Au-delà des remparts, ce sont les portes « Bab » qui créent l’intérêt de la promenade, il y en a 22 ou 27 si vous comptez celle qui sont intra-muros. Elles portent toutes un nom, comme « Bab Debbagh » pour celle des tanneurs, ou la célèbre « Bab Agnaou » situé non loin du palais royal.

8 – les tombeaux saadiens :

Véritables vestiges de l’époque saadienne, vous y trouverez des mausolées, magnifiquement travaillées avec du marbre, du cèdre ciselé, des dentelles de stucs, ou encore des frises de mosaïques. Même si les différentes dynasties de la ville ocre, voulaient imposer leur culture, les tombeaux traversèrent les époques pour notre plus grand bonheur.

9 – Guéliz :

Ce premier quartier construit en dehors des remparts date de 1913. Il part en étoile de la célèbre grande poste de la place du 16 novembre. Ce quartier plus moderne et européen, vous proposera de nombreux commerces, restaurants mais aussi quelques maison d’époque, des immeubles art déco ou un ancien théâtre abandonné. Guéliz vous mènera aussi bien vers la médina que vers l’hivernage, le quartier des hôtels et restaurants touristiques.

10 – le jardin de Majorelle :

Au nord de Guéliz, découvrez le célèbre jardin acquis en 1980 par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé (il devait être détruit pour y installer un complexe hôtelier). Plus de 300 sortes de végétation (bananier, rosier, bambou, nénuphar, oranger, cactus…) cotoyent des mésanges, des rouges gorges. Le peintre Jacques Majorelle qui donna son nom à un bleu intense nuancé de violet le créa en 1920. Vous découvrirez également, une villa art déco qui est aujourd’hui un musée d’art berbère, une librairie, une boutique et un salon de thé.

Voilà, la liste de vos 10 incontournables à Marrakech, cette liste n’est évidemment pas exhaustive, d’autres palais (comme El Badi), jardins (comme l’Agdal) et un tas d’endroits plus intimistes sont à découvrir. N’hésitez pas à nous faire part de vos coups de cœur et de vos photos et surtout Enjoy !

Oups, nous allions oublié le onzième incontournable, le bonus de l’équipe, la Ménara. Cette édifice, qui surplombe cette gigantesque retenue d’eau, véritable performance technique qui irrigue l’eau des montagne de l’Atlas, grâce à des kilomètres de canalisations. Cette eau qui sert, entre autre à nourrir l’interminable oliveraie, ou les familles de Marrakech aiment se promener.

Stéphane le Marrakchi

Amoureux du Maroc depuis plus de 25 ans, j'ai franchi le cap et je partage ma vie entre Paris et Marrakech. C'est donc tout naturellement que j'ai décidé de créer Enjoy Marrakech, facilitateur de voyages, pour découvrir Marrakech à la marocaine ;) L'aventure démarre ...

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire